Rebecca Kean, tome 2 – Cassandra O’Donnell

Rebecca Kean 2Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi, course-poursuite, exécutions, meurtres en série… bref je n’ai ni le temps, ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m’a un peu contrarié. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à 16 ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’ être passée d’abord faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin..

avispink

AHHH ! J’ai juste envie de crier mon amour pour cette série. Ce second tome est encore meilleur que le premier ! Alors vous vous doutez bien que je suis en amour et en admiration complet pour Cassandra O’Donnell, une auteure Française de très grand talent !

Ici nous retrouvons Rebecca qui enquête sur des meurtres plutôt horrible au sein de la meute de Loup. C’est également dans ce tome que nous rencontrons pour la première fois Michael et je peux vous dire que ça dépote ! Nous apprenons aussi plus sur Raphaël et Bruce, deux personnages que j’adore (bah oui, beaux mâles Inside !) et j’avoue que leur passé m’intrigue énormément ! Vous serez d’ailleurs surpris d’apprendre certaines choses ! Dans ce volume, c’est surtout l’affrontement entre Rebecca et Michael qui est intéressant. Et au final, c’est un personnage que j’ai beaucoup aimé et qui m’a touchée plusieurs fois.

Attendez vous à de l’action, de l’amour et des scènes incroyables dans ce second opus ! Je ne l’ai plus lâché dès ma lecture de la première ligne. J’ai été transportée très long dans l’univers de Cassandra O’Donnell et ce qui est certain, c’est que ce voyage vous change. L’univers créé par l’auteure est juste génialissime, je n’ai jamais lu une Bit-lit aussi diverse, variée (dans les espèces) et bien fouillée et travaillée que Rebecca Kean. Je pense que vous l’aurez compris, je suis ultra fan du background en général de cette saga, notamment de la guerre entre les Démons, Vampires et Vikaris. Cassandra nous révèle des éléments au compte goute et c’est cela que j’apprécie car nous en sommes toujours à vouloir en savoir plus plus plus !

Quoi ?! Vous n’avez toujours pas lu cette série ! Mais courez l’acheter bon sang ! Rebecca Kean est de loin ma saga Bit-lit favorite j’ai beaucoup de mal à trouver un autre univers aussi complet et fouillé ! C’est donc un ENORME coup de coeur ! Et je n’ai qu’une chose à dire … Cassandra O’Donnell … Je vous aime !

cdc

infopink

Auteur : Cassandra O’Donnell
Éditeur : J’ai Lu
Prix : 12€50
Acheter ce livre :  Rebecca Kean, Tome 2 : Pacte de sang
Date de Parution : 2011
ISBN : 9782290031124

Publicités

Maeve Regan, tome 1 : Rage de dent – Marika Gallman

maevereganAvant, ma vie était simple : l’université si j’en avais envie, les hommes quand j’en avais envie. Et je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre. Mais là, depuis un moment, rien ne va plus. Le type sexy qui me draguait a rendu son déjeuner quand on a voulu concrétiser. J’ai cassé le nez du copain de ma meilleure amie, et elle ne l’a pas très bien pris. Lui non plus, d’ailleurs. Ensuite, je me suis mise à faire des cauchemars. Et tout ça, c’était avant qu’une bande de vampires décide de redécorer mon appart et qu’un colosse me kidnappe. Quand je vous dis que ce n’est pas ma semaine…

avispink

 Cela faisait des mois que j’attendais de pouvoir me procurer Maeve Regan, tome 1. Eh bien grâce à un concours gagné chez Thalyssa, il est arrivé entre mes mains plus vite que prévu ! Et aussitôt reçu, aussitôt lu.

Ce livre a été pour moi un véritable coup de cœur, je l’ai d’ailleurs dévoré en à peine deux jours. Marika Gallman a vraiment beaucoup de talent ! Elle nous présente ici Maeve Regan une jeune femme au caractère bien trempé. Un soir elle se fait kidnappée par des vampires et là tout va changer pour elle.

Autant dire que j’ai adoré Maeve, c’est une femme de caractère, qui n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds ou que l’ont s’en prenne à sa famille et ses amis. C’est typiquement le style d’héroïne que j’adore !Je suis tombée sous le charme total de Lukas, autant dire que dès la fin de ma lecture, je suis allée demander à Marika Gallman si je pouvais avoir Lukas dans un paquet cadeau pour noël, mais apparemment ce ne sera pas possible !  Marika a réussi également à donner de la substance aux personnages secondaires et j’ai beaucoup apprécié. Je me suis attachée aux amis de Maeve tout comme à sa famille.

Contrairement à d’autres blogueurs, l’absence de lieu bien marqué ne m’a pas posé problème, l’histoire est tellement dense et bien écrite que j’ai totalement occulté cet aspect. Bien sur, il est toujours bien de savoir où se situe l’histoire, surtout que Marika Gallman ne nous offre quasiment aucune descriptions de lieux. Mais dans une interview, l’auteure nous a révélé que c’était délibéré et non pas un oubli de sa part. Même si après réflexion, une petite indication de lieu ne serai pas de refus, car même si ça ne m’a pas choqué, il y a un petit temps d’adaptation à prévoir, mais c’est un point qui s’occulte très bien.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, je l’ai adoré ! Elle n’a rien d’extraordinaire au final, elle ressemble un peu à Chasseuse de la nuit par certains côtés et ce n’est pas pour me déplaire ! Au final, les romans de Bit-lit se ressemblent tous un peu (voir beaucoup) mais la formule fonctionne tellement bien que l’ont est transporté ! Chaque univers est différent et celui de Maeve n’est pas sans reste.  Ce premier opus est bourré d’actions, on ne s’ennui pas et il se lit à une vitesse fulgurante.

Essayer Maeve Regan, c’est l’adopter et en devenir accro !

En bref, Marika Gallman a su nous offrir une excellente Bit-lit à mon goût, j’ai dévoré ce premier tome et attends avec impatience la suite !

 

cdc

infopink

Auteur : Marika GALLMAN
Éditeur : Milady
Prix : 7€60
Date de Parution : 18/05/2012
ISBN : 9782811207854

Sans Âme – Gail Carriger

sansameAlexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

avispink

J’ai attendu plus d’un an avant de me lancer dans l’achat de Sans âme, faute au prix de la version « Grand format » que je trouvai bien trop cher. Et puis, miracle, Le Livre de Poche l’a sorti récemment en poche ! Avec une couverture absolument sublime que j’adore ! Voir même, dont je suis amoureuse ! Ni une, ni deux, je n’ai résisté qu’une semaine avant de me jeter à corps perdu dessus.

Sans Âme est une lecture que j’attendais donc depuis longtemps, beaucoup de superbes chroniques à son propos ont été écrites et il me tardait vraiment de le lire. Et je n’ai absolument pas été déçue ! Car ce premier tome est un coup de cœur pour ma part !

Tout d’abord, nous sommes à l’ère Victorienne, âge d’or des inventions et époque privilégiée pour le Steampunk. Car oui, c’est un du Steampunk mêlé à de la Bit-lit que nous avons ici ! Nous sommes donc en Angleterre, à Londres et nous suivons les aventures de Mademoiselle Alexia Tarabotti, fille de bonne famille … mais pas que !

Alexia est un personnage que j’adore ! Elle fait fi des convenances, ne comprend pas trop pourquoi les femmes doivent rester à la maison et ne pas travailler … elle est passionnée les sujets scientifiques en tout genre, ce qui déplaît fortement à sa famille puisque les scientifiques sont considérés presque comme des illuminés. Bref vous l’aurez compris, Alexia est un caractère fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Et ce qui est drôle, c’est que malgré tout, elle évolue dans un univers très guindé qui ne laisse pas trop de place aux femmes à fort caractère et l’éducation qu’elle a reçu (bonne manière, convenances etc.) donne lieu à des situations très drôles et cocasses.

D’autres personnages remplissent ce livres tous aussi haut en couleur qu’Alexia, on ne s’ennui jamais ! Et je ne vous en dit pas plus, car j’aimerais vraiment que vous le découvriez vous même ! Il faut garder des surprises n’est-ce-pas !

Pour le côté Bit-lit, nous retrouvons donc, comme vous vous en doutez, vampire, loups garou, fantômes et j’en passe. Et c’est un univers très complexe, plein de surprise et très bien fait que nous offre ici Gail Carriger ! Elle a très bien su faire cohabiter ce genre avec celui du Steampunk et moi qui adore l’ère Victorienne je suis servie !

Gail Carriger utilise beaucoup de descriptions pour décrire son monde et elle le fait bien. Nous sommes transportés très vite dans son univers, et nous n’avons aucun mal à nous imaginer les robes d’antan. Le tableau d’ensemble est vraiment magnifique et j’ai pris énormément de plaisir à lire ses descriptions.

En bref, vous l’aurez compris, un véritable coup de cœur pour moi ! Des personnages hauts en couleur, des descriptions superbes et un monde fascinant ! Qu’attendez-vous ?!

cdc