Le secret de l’inventeur, tome 1: Rebellion – Andrea Cremer

Le secret de l'inventeur - tome 1 - Andrea Cremer

Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

avispink

Cette couverture absolument sublime a eu raison de moi. Outre ce fait, j’avais envie de Steampunk. Le Secret de l’Inventeur d’Andrea Cremer est donc tombé à point nommé ! En bref, ce qui m’a poussé à le lire est un tout, une couverture sublime, un synopsis intéressant et un thème qui me plaisait par dessus tout. Et les divers commentaires que j’ai pu avoir me disant « Savoure le, il est génial » avaient raison ! Le Secret de l’Inventeur est une pépite !

Andrea Cremer nous emmène dans un monde où la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis a échoué, ce sont donc les Anglais qui dirigent dans un univers Steampunk absolument fabuleux. Nous suivons ici Charlotte et d’autres adolescents qui se cachent de l’empire dans une grotte naturelle. Car, effectivement, l’Empire a condamné les protestataires à devoir vivre pour les servir et ce, sur plusieurs générations. Il existe donc tout un contingent de rebelles qui continue de se battre contre l’Empire. Cette rébellion va se retrouver précipitée par de nouveaux évènements inattendus.

Le fait que l’auteure nous montre une réalité parallèle m’a beaucoup plu. Comment se passerai le monde si la Guerre d’Indépendance avait échouée ? Voilà notre réponse ! En plus de cela, nous avons le droit à des personnages haut en couleur, très bien construit avec leur histoire propre. Vous trouverez ici tous les codes nécessaires à un très bon roman Steampunk ! Nous nous imaginons parfaitement ce monde rempli de machines en tout genre, de robe superbe, de vaudou, de complot et j’en passe … Grace à la plume magnifique d’Andrea Cremer, qui nous dépeint un univers avec une facilité déconcertante, sans trop ni pas assez de description, tout est parfaitement dosé. D’autant que l’intrigue va de révélation en révélation et ne nous laisse pas de repos !

Un univers riche et magnifique pour un roman de très grande qualité ! Un énorme coup de cœur, Le Secret de l’Inventeur rentre dans les annales des livres que j’aimerai toute ma vie ❤

cdc

infopink

Auteur : Andrea Cremer
Éditeur : Lumen
Date de Parution : 12 Février 2015

Publicités

Sans Âme – Gail Carriger

sansameAlexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne ? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse ?

avispink

J’ai attendu plus d’un an avant de me lancer dans l’achat de Sans âme, faute au prix de la version « Grand format » que je trouvai bien trop cher. Et puis, miracle, Le Livre de Poche l’a sorti récemment en poche ! Avec une couverture absolument sublime que j’adore ! Voir même, dont je suis amoureuse ! Ni une, ni deux, je n’ai résisté qu’une semaine avant de me jeter à corps perdu dessus.

Sans Âme est une lecture que j’attendais donc depuis longtemps, beaucoup de superbes chroniques à son propos ont été écrites et il me tardait vraiment de le lire. Et je n’ai absolument pas été déçue ! Car ce premier tome est un coup de cœur pour ma part !

Tout d’abord, nous sommes à l’ère Victorienne, âge d’or des inventions et époque privilégiée pour le Steampunk. Car oui, c’est un du Steampunk mêlé à de la Bit-lit que nous avons ici ! Nous sommes donc en Angleterre, à Londres et nous suivons les aventures de Mademoiselle Alexia Tarabotti, fille de bonne famille … mais pas que !

Alexia est un personnage que j’adore ! Elle fait fi des convenances, ne comprend pas trop pourquoi les femmes doivent rester à la maison et ne pas travailler … elle est passionnée les sujets scientifiques en tout genre, ce qui déplaît fortement à sa famille puisque les scientifiques sont considérés presque comme des illuminés. Bref vous l’aurez compris, Alexia est un caractère fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Et ce qui est drôle, c’est que malgré tout, elle évolue dans un univers très guindé qui ne laisse pas trop de place aux femmes à fort caractère et l’éducation qu’elle a reçu (bonne manière, convenances etc.) donne lieu à des situations très drôles et cocasses.

D’autres personnages remplissent ce livres tous aussi haut en couleur qu’Alexia, on ne s’ennui jamais ! Et je ne vous en dit pas plus, car j’aimerais vraiment que vous le découvriez vous même ! Il faut garder des surprises n’est-ce-pas !

Pour le côté Bit-lit, nous retrouvons donc, comme vous vous en doutez, vampire, loups garou, fantômes et j’en passe. Et c’est un univers très complexe, plein de surprise et très bien fait que nous offre ici Gail Carriger ! Elle a très bien su faire cohabiter ce genre avec celui du Steampunk et moi qui adore l’ère Victorienne je suis servie !

Gail Carriger utilise beaucoup de descriptions pour décrire son monde et elle le fait bien. Nous sommes transportés très vite dans son univers, et nous n’avons aucun mal à nous imaginer les robes d’antan. Le tableau d’ensemble est vraiment magnifique et j’ai pris énormément de plaisir à lire ses descriptions.

En bref, vous l’aurez compris, un véritable coup de cœur pour moi ! Des personnages hauts en couleur, des descriptions superbes et un monde fascinant ! Qu’attendez-vous ?!

cdc