La Malerune, l’intégrale – Pierre Grimbert & Michel Robert


la-maleruneUne bien étrange paire se présente aux portes du château Garamont : un sorcier autoritaire et susceptible, accompagné d’un homme-loup aussi effrayant que noble de coeur. Pour la jeune Ariale, retenue prisonnière dans sa chambre, nul doute qu’ils ont un lien avec le chevalier Eras, son père mystérieusement disparu… Une compagnie d’aventuriers des plus inattendues naît alors. Zétide le puissant sorcier, Hogo le noble et monstrueux Lycante, la belle et farouche Lucia, et, bien sûr, Ariale partiront à la recherche du chevalier Eras et tenteront de percer le secret de sa quête.

avispink
Il y a plusieurs années, je m’étais lancée dans la lecture du roman « Le Secret de Ji » de Pierre Grimbert et je n’avais pas spécialement aimé … j’avais même laissé le premier tome en plan. Après coup, ce serai une lecture que je referais bien afin d’avoir une nouvelle vision ! Mais en attendant, j’ai voulu lire un autre écrit de Pierre : La Malerune. Un partenariat organisé entre Livraddict et LDP, j’ai donc sauté sur l’occasion de me réconcilier avec l’auteur !

Pari réussi !

 Dans cette trilogie, nous suivons quatre personnages : Zétide, Hogo, Lucia et Ariale. Respectivement mage, lycante et soeurs Garamont. Nous sommes plongés dès les premières pages dans un monde extrêmement complexe, fouillé, recherché et développé. L’histoire est basée autour des Runes. Pour sauver leur monde des effets néfastes de la Malerune ils doivent retrouver les traces du père de Lucia et d’Ariale : Eras de Garamont, parti à la recherche de la Belle Arcane, la seule rune pouvant arrêter ces effets dévastateurs.

De premier abord, j’ai trouvé qu’il était difficile de s’immerger dans l’histoire … dès les premières pages, beaucoup d’informations sont données par l’auteur sans vraiment d’explications. Et ces dernières viennent bien à environs la moitié du premier tome. Le début est donc difficile, déroutant, nous ne savons rien de l’Aeldo (Nom du monde dans lequel évolue nos protagonistes) mis à part une vague histoire de rune … de monde écrasé et d’une quête pouvant sauver tout le monde.

Mais en persévérant, les réponses viennent au fur et à mesure ! l’action arrive également un peu tardivement, le premier tome étant vraiment destiné à la mise en place de l’intrigue et des personnages. Ils vont successivement vivre deux enquêtes, une première dans le chateau des Garamont et l’autre dans un Monastère. Fort heureusement, dès le second tome, l’action s’envole ! Nous sommes pris dans un tourbillon de batailles.

Le second tome est réellement celui que j’ai préféré … pourquoi ? eh bien tout simplement pour le passage chez les Sylfes que j’ai adoré ! les descriptions des lieux, des êtres qui y vivent étaient juste sublimes. Petit bémol cependant, j’ai ressenti très nettement le changement d’auteur dans cette partie. J’ai vraiment eu l’impression que Michel Robert n’a pas vraiment respecté la personnalité de Hogo … dans le premier tome, Hogo n’est pas du tout bavard, il grogne et parle avec une certaine … réserve. Hors ici, je l’ai trouvé d’un coup très bavard … différent. Je ne sais pas si d’autres lecteurs l’ont remarqués également mais pour ma part j’ai trouvé cela déstabilisant.

Continuons avec les autres personnages d’ailleurs, ici nos deux auteurs nous offrent des protagonistes vraiment très développés ! très complets !Tellement réaliste que j’avais l’impression de pouvoir les toucher du doigt. Je serais incapable de vous dire quel a été mon personnage favori … car ils sont tous exceptionnels et on s’y attache très vite. Chacun a son propre caractère, sa propre personnalité et personnellement, je les aient tous adorés ! Petite mention spéciale à Shruti, une petite boule de poil qui se lie d’amitié avec Ariale et que j’ai trouvé absolument adorable ! (Tant dans sa description, que dans sa façon de se mouvoir ^^ vous verrez !)

Autour de ces personnages, nous devinons une grande imagination de nos deux auteurs ! car créer tant de nouvelles créatures et un monde aussi riche que celui ci est un exploit !

En bref, si vous aimez la vraie fantasy, bien écrite (ou bien traduite surtout !) avec des personnages fort, auxquels l’ont s’attache facilement, réalistes et un monde très développé, très bien pensé, imaginé, complet et complexe, ainsi qu’une forme de magie tout a fait intéressante, alors cette trilogie est faite pour vous ! En tout cas, pour moi ce n’est pas un roman mais une oeuvre et j’en fais un véritable coup de coeur !

Je tiens donc à remercier très chaleureusement l’équipe de Livraddict et de Le Livre de Poche pour ce partenariat ! Merci de m’avoir réconcilier avec Pierre Grimbert !

cdc

Publicités

8 réflexions sur “La Malerune, l’intégrale – Pierre Grimbert & Michel Robert

  1. Je n'étais pas emballée par cette série mais tu en parles très bien, ça donne envie. Je ne pense pas me laisser tenter pour autant, trop d'autres livres à lire en priorité, mais je suis contente que tu aies apprécié ta lecture 🙂

    J'aime

  2. Des bons romans d'amour. Bon… je ne sais pas si tu demande ça à la bonne personne^^ Parce que je suis plutôt spécial, et en général j'aime quand ça fini mal. Je trouve ça romantique.

    On commence avec du classique de chez classique : Romeo et Juliette. Bien sur! Puis tu peux te diriger vers "Les aimants* de Parisi, qui est vraiment très, très bon.
    "Quand souffle le vent du nord" de Glatauer, tout simplement beau, car un amour très particulier.
    Mais sinon, de très très bonnes histoires d'amour, qui ne soit pas trop niaises, et pas trop chiantes… j'en connais peu. Et je dois dire que ça me desespère! J'aimerais tellement pouvoir tomber sur LE roman d'amour qui soit juste, beau! Sans kitsch, sans niaiseries!

    En BD je ne peux que te conseiller la saga des "Sambre" d'Yslaire, et "Fée et tendres automates" de Tecky. Des dessins sublimes et des histoires magnifiques.

    J'aime

  3. Je vois que toi aussi tu as adoré la petite boule de poils d'Ariale ^^
    Bon, bref, moi aussi j'ai ADORE ! Franchement, je ne m'attendais pas à un livre de cette qualité et pour un premier partenariat, c'est que du bonheur !
    Pour Hogo, je n'ai pas ressentis la différence de caractère. Je pense juste qu'au bout d'un moment il s'est senti plus à l'aise avec ses compagnons.

    J'aime

  4. Ravie de lire ta critique et de voir qu'elle est positive. Ahhh j'ai vraiment envie de relire la trilogie après toutes ces années, ça me rappelle des supers souvenirs. Pour le changement d'auteur, je n'ai pas ressenti sur la personnalité d'Hogo, par contre, je trouvais au contraire que Michel Robert avait bien respecté l'ensemble de l'histoire débuté par Pierre Grimbert. Comme Arcaalea je pense aussi qu'il s'est senti plus à l'aise à partir de ce moment-là. Et c'est vrai que le début n'était pas simple avec l'Aeldo même encore après de mémoire dans certains passages du livre ce n'était pas si évident ;).

    J'aime

    • Oui effectivement c'est possible aussi … mais je sais pas pourquoi je l'ai plus ressenti au niveau du changement d'auteur. Ca m'a paru un peu étrange sur le coup pour ça, mais on s'y habitue vite !

      J'aime

  5. J'ai offert le premier tome de cette série à une amie pour son anniversaire, le résumé m'avait beaucoup intriguée et j'ai su tout de suite que ça lui plairait. Du coup, je pense le lire aussi, d'autant que ton avis me donne très envie, merci de m'avoir remis cette lecture en tête !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s